Le travail grandit l’homme…

FEUILLE PAROISSIALE NIMES CENTRE – Dimanche 1er mai 2022

Fête de St Joseph travailleur, le 1er mai est devenu aussi, depuis le XIX° siècle, une journée au cours de laquelle les travailleurs du monde entier manifeste leur solidarité. Méditons quelques instants sur ces extraits de l’encyclique du saint pape Jean Paul II sur le Travail humain :
« §1 : C’est par le travail que l’homme doit se procurer le pain quotidien et contribuer au progrès continuel des sciences et de la technique, et surtout à l’élévation constante, culturelle et morale, de la société dans laquelle il vit en communauté avec ses frères… Le travail est une caractéristique qui distingue l’homme du reste des créatures… ; seul l’homme est capable de travail, seul l’homme l’accomplit et par le fait même remplit de son travail son existence sur la terre. Ainsi, le travail porte la marque particulière de l’homme et d’une personne qui agit dans une communauté de personnes…
§8 : L’appel à la solidarité et à l’action commune, lancé aux hommes du travail, avait sa valeur, une valeur importante, et sa force persuasive, du point de vue de l’éthique sociale, surtout lorsqu’il s’agissait du travail sectoriel, monotone, dépersonnalisant dans les complexes industriels, quand la machine avait tendance à dominer sur l’homme. C’était la réaction contre la dégradation de l’homme comme sujet du travail et contre l’exploitation inouïe qui l’accompagnait dans le domaine des profits, des conditions de travail et de prévoyance en faveur de la personne du travailleur. Une telle réaction a uni le monde ouvrier en un ensemble communautaire caractérisé par une grande solidarité. »
Il n’est pas certain que cette analyse de Jean Paul II, datant de 1981, soit dépassée. Les enjeux du travail demeurent d’actualité…

Le 1er mai est aussi l’occasion d’offrir avec un brin de muguet des souhaits de bonheur.
Je vous souhaite en ce 1er mai, tout le bonheur du monde !

P. Luc Mellet,
votre curé : 04 66 67 49 52

ÉCHOS DU DENIER DE L’ÉGLISE 2021

Voici les résultats de la collecte annuelle du Denier de l’Église en 2021.
Vous avez été → 212 donateurs pour un montant de → 56 836 €.
Un grand merci pour votre contribution au Denier 
Depuis 8 ans, le Centre Ville de Nîmes a maintenu le nombre des donateurs et le montant de la collecte a augmenté de près de 20%.
Bravo et grand merci encore !  La collecte du Denier sert à la juste rémunération des prêtres du diocèse, à la formation des séminaristes (actuellement 2) et à la rémunération des personnels des services du diocèse.
Vous savez qu’en France, l’Église ne reçoit aucune aide, ni de l’État, bien entendu, ni du Vatican, contrairement à ce que certains pensent. Demandez
les enveloppes de la collecte ”Denier 2022”. Diffusez-les autour de vous.

été… Un appel pour cet été… Un appel pour
Pour pouvoir ouvrir le plus possible la Cathédrale, St Baudile et Ste Perpétue en juillet et août, il faut renforcer les équipes de paroissiens bénévoles qui gardent les églises ouvertes pendant l’année.

M./Mme ……………………………, tel : ………………………… est disponible pour aider cet été

Nous recruterons aussi de jeunes étudiants pour collaborer à cette mission.
Vous pouvez apporter votre don pour cette mission dans une enveloppe en mentionnant : ”Don Mission été 2022” (à l’ordre de ”Paroisses Centre Ville”)

 Déposez votre bulletin de bénévolat et/ou votre don dans les Accueils des églises, dans le panier de la quête ou au Presbytère.

Merci d’avance de votre aide