Catholiques à Nîmes
Pour l'accueil de réfugiés dans le diocèse

Communiqué de Mgr Robert WATTEBLED évêque de Nîmes 

L’appel lancé par le Saint-Père dimanche dernier aux paroisses d’Europe pour l’accueil de familles de réfugiés a connu un large retentissement. Face à une situation dramatique – qui n’est pas sans rappeler d’autres douloureux exodes - nous sommes appelés à entendre et à faire résonner les appels de l’Evangile.
 
Au-delà de nos peurs, c’est le Christ qui nous invite à l’accueil fraternel. Car c’est bien à ce niveau que nous nous situons, comme frères en humanité, indépendamment des critères religieux et des clivages de toutes sortes.  
 
Il va de soi qu’à l’échelon diocésain comme dans les ensembles paroissiaux nous nous interrogeons sur la mise à disposition de logements ou de locaux inoccupés et qui pourraient convenir.  
 
Mais accueillir ne s’improvise pas. En même temps que du recensement des possibilités d’hébergement nous devons nous soucier des modalités d’accompagnement des personnes et des familles au fil des jours et des semaines, en concertation avec les pouvoirs publics, les organismes et les associations qui œuvrent déjà au service des étrangers et des réfugiés.  
 
Depuis  plusieurs années dans le diocèse le « Pôle solidarité » et les instances qui le composent, notamment le Secours catholique, promeuvent la réflexion et l’action en matière d’accueil des migrants. Le « Pôle solidarité » met en place actuellement une instance diocésaine de coordination pour notre participation à l’accueil de réfugiés.
 
Dans un premier temps il s’agit de centraliser les offres et propositions émanant de personnes et de communautés. L’instance diocésaine aura ensuite à conseiller les uns et les autres en matière d’accompagnement.  
 
Nous ne disposons pas tous de locaux à mettre à disposition. Mais la générosité peut prendre d’autres formes : mettre à disposition ses compétences pour une aide dans la vie quotidienne ou pour l’apprentissage du français, participer à l’accueil par la commune, à la vie d’une association, etc. A chacun de s’engager à sa mesure, comme nous y a invités lundi dernier le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France.  
 
« Seigneur, aucun homme n’est pour toi un étranger. Donne-nous, pour accueillir ceux qui sont rejetés, l’amour et le respect que tu leur portes. Rends-nous plus attentifs aux appels de nos semblables, étrangers ou délaissés, pour que nous puissions un jour nous retrouver tous ensemble dans ton Royaume. » (Missel romain)  
 
Nîmes, le 9 septembre 2015  
+ Robert WATTEBLED 
Evêque de Nîmes