Catholiques à Nîmes
film - grâce à dieu - puis rencontres, échanges entre paroissiens
 
 
L'air est quasi irrespirable depuis plusieurs semaines pour les catholiques en France et à travers le monde.

Les affaires de pédophilie révélées par les médias et les victimes se multiplient. Les procés devant les tribunaux, de religieux ou de prêtres qui ont perpétrés ces abominations, ou d'Evêques qui ont été reconnus coupables d'avoir dissimulé ces crimes pour éviter le scandal font la une des médias.

Plus récemment, films, émmissions tv, livres plongent la catosphère dans la stupeur devant l'innomable des abus sexuels de membre du clergé contre des enfants, des religieuses, des personnes vulnérables, fragiles...

Le Pape François avait appelé en Août dernier tous les fidèles catholiques à prendre leurs responsabilités dans le renouveau moral dont l'Eglise à besoin. Il diagnostiquait un lien possible entre ces perversions et un abus de pouvoir, le cléricalisme, de la part de certains prêtres jouissant d'un statut et d'un prestige de type " sacré " auprés des personnes et dans les communautés chrétiennes.

Un besoin de parler de ce que nous ressentons, nos inquiétudes, nos incompréhensions, notre indignation à été perçu par l'équipe d'animation pastoral ( EAP ) du centre ville auprés de nombreux paroissiens et elle propose une démarche pour parler ensemble de tous cela.

Or en ce moment un film, qui semble bien réalisé, fait percevoir le degré de blessure psychique, relationelle et spirituelle des enfants et adolescents abusés.

Pour ceux qui le souhaitent, l'EAP propose d'aller voir ce film "Grâce à Dieu " au cinéma : Le Sémaphore puis de participer à une rencontre entre paroissiens, pour parler entre nous de toutes ces questions, nous aider à mieux comprendre et nous soutenir dans cette tourmente...

Je vous encourage à participer à cette initiative.

père Luc Mellet, Votre Curé

PARLONS EN, PARLONS NOUS

à la salle St André le mercredi 3 Avril

A 15 H ET / OU 19 H