Catholiques à Nîmes
« Jubilé de la Miséricorde » - Une année de grâce pour tous

 « JUBILE DE LA MISERICORDE » - UNE ANNEE DE GRÂCE POUR TOUS...

LA PORTE SAINTE A NIMES
 
 
Portail du Jubilé de la Miséricorde proposé par Infocom
 
« Le dimanche 13 décembre lors de la messe solennelle de rassemblement de tous les paroissiens de Nîmes, notre évêque, Mgr Robert Wattebled ouvrira la porte sainte du Jubilé de la Miséricorde, à l’église St Baudile. Le rendez-vous est fixé pour les paroissiens à 10h sur le parvis de l’église. Nous entrerons tous dans l’année du Jubilé de la Miséricorde en franchissant la porte de l’église en procession. L’église St Baudile a été désignée par l’évêque comme église de la porte sainte du jubilé, pendant la période de fermeture de la Cathédrale pour cause de travaux. Durant toute l’année jubilaire (du 13 décembre 2015 au 20 novembre 2016), chacun est invité à passer la porte sainte dans une démarche spirituelle de conversion à la Miséricorde du Père. Des indications et un guide de l’Année Sainte seront disponible dès le 13 décembre à l’église St Baudile. De nombreuses occasions de "passer" la porte sainte, seul, en famille, en paroisse, seront proposées tout au long de l’année. Chaque premier dimanche du mois en 2016 ainsi que le 13 décembre pour de lancement du Jubilé à Nîmes, l’église de la porte sainte sera spécialement ouverte l’après-midi (14h-18h) et des prêtres seront disponibles pour dialoguer ou célébrer le sacrement de la réconciliation.
Qu’on se le dise... »
 
DECOUVRIR LE LOGO ET LA DEVISE DU JUBILE ET MEDITER CE BEAU MYSTERE DU PERE, RICHE EN MISERICORDE
 
« Le logo et la devise, les deux ensemble, offrent une heureuse synthèse de l’Année jubilaire. Dans la devise Miséricordieux comme le Père (tirée de l’Evangile de Luc, 6,36) on propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père qui demande de ne pas juger ni condamner, mais de pardonner et donner l’amour et le pardon sans mesure (cf. Lc, 6,37-38). Le logo – œuvre du Jésuite, le Père Marko I. Rupnik – se présente comme une petite somme théologique du thème de la miséricorde. Il montre, en effet, le Fils qui charge sur ses épaules l’homme égaré reprenant ainsi, une image chère à l’Eglise ancienne, car elle exprime l’amour du Christ qui s’acquitte du mystère de son Incarnation, par la Rédemption. Ce dessein est réalisé de façon à faire percevoir combien le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme et qu’il  le fait avec un tel amour qu’il lui change la vie. Il y a, en outre, un détail qui ne peut pas nous échapper: le Bon Pasteur charge sur lui, avec une miséricorde infinie, l’humanité entière mais ses yeux se confondent avec ceux de l’homme. Le Christ voit par les yeux d’Adam, et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend, en contemplant dans Son regard l’amour du Père. Cette scène se situe à l’intérieur de la mandorle (forme d’amande ovale), elle aussi symbole cher à l’iconographie ancienne et du Moyen-Age, rappelant la coprésence des deux natures, la divine et l’humaine, dans le Christ. Les trois ovales concentriques, en couleur progressivement plus claire, vers l’extérieur, évoquent le mouvement du Christ apportant l’homme en dehors de la nuit du pêché et de la mort. D’ailleurs, la profondeur de la couleur plus foncée évoque aussi l’impénétrabilité de l’amour du Père qui pardonne tout. »
 
 
MARCHE INTERRELIGIEUSE DE LA PAIX, AVEC LA LUMIERE DE BETHLEEM
 
« A la fin de la célébration de cette messe exceptionnelle, notre évêque accueillera une délégation de jeunes scouts et de représentants des diverses confessions religieuses de Nîmes (du Comité inter Religieux Nîmois, CIRN) qui apporteront la Lumière de Bethléem depuis le monastère des clarisses. L’ouverture du Jubilé de la Miséricorde se prolongera donc à Nimes par une marche inter-religieuse pour la paix. Le Christ, n’est-il pas "le prince de la Paix" et toutes les religions ne sont-elles pas des servantes de la paix qui vient de Dieu ? »
 
NUIT DU PARDON - VENDREDI 18 DECEMBRE DE 20H A MINUIT - EGLISE ST BAUDILE
 
« Pour se préparer à célébrer les fêtes de la Nativité d’un coeur réconcilié par le pardon de Dieu, de nombreuses permanences confessions sont prévues à Nîmes dans les jours avant Noël. Chaque Ensemble paroissial propose aussi des célébrations du pardon. Mais une NUIT DU PARDON est également prévue le vendredi soir, 18décembre à l’église St Baudile, l’église de la porte sainte de la Miséricorde, pour vivre un temps de réconciliation ou de catéchèse sur la Miséricorde divine. Chacun pourra prendre le temps d’une prière personnelle d’adoration, accueillir une parabole dela Miséricorde, se confesser. une occasion inhabituelle de se tenir prêt, pour "Celui qui vient" faire en nous et avec nous "toute chose nouvelle" ! »
 

Created with flickr slideshow.