Catholiques à Nîmes
« Nos Eglises et l'accueil de réfugiés » Déclaration du Comité Nîmois d'Eglises Chrétiennes

Le CNEC, crée en 2002, regroupe les représentants de différentes églises chrétiennes de Nîmes (catholique, protestantes, évangéliques, orthodoxe) dans « le but de donner un témoignage commun de foi, de prière et de service »

L’actualité de cette fin de mois d’août et début septembre 2015 nous confronte au drame humain extrême que vivent des milliers de familles jetées sur les routes de l’exil de leurs terres et leur patrie par le déferlement de la barbarie la plus extrême perpétrée par « l’Etat islamique-Daesh » à leur encontre !

Le Comité Nîmois d’Eglises Chrétiennes (CNEC) sensible à cette situation inhumaine de crise, rappelle, comme il l’a déjà fait par le passé [1], l’absolue dignité de la personne humaine au-delà des contingences politiques et économiques qu’elle subit. Il s’associe pleinement aux prises de position émanent notamment de la Conférence des évêques de France [2] (CEF) et de la Fédération Protestante de France [3] (FPF) et tient à redire ses convictions :

 

• Le droit d’asile doit toujours être défendu par tous. Au delà des termes de « migrants », « exilés », « réfugiés », il s’agit de personnes, d’histoires singulières qui ne peuvent nous laisser indifférents et silencieux. Cet accueil des personnes doit être inconditionnel, au-delà des critères de religion et d’origine ethnique ou géographique.

• « Tu aimeras l’émigré comme toi-même » (Lévitique 19, 34). Toute la Bible nous présente le visage de Dieu qui sans cesse accueille. Cet accueil est pour tous. Il devient pour nous un impératif de foi. « Accueillez-vous donc les uns les autres comme le Christ vous a accueillis » (Romain 15,7).

• Notre société est traversée par des discours de haine qui jouent sur la peur de l’autre. Pour nous chrétiens, la peur ne doit jamais triompher ! Résistons toujours aux discours de haine et d’exclusion. L’autre n’est pas à regarder comme un danger mais comme un prochain à accueillir (La parabole du Bon Samaritain, Luc 10, 29-37).

Le CNEC encourage les chrétiens de Nîmes dans leurs diversités confessionnelles à venir en aide aux « réfugiés » en partenariat avec les associations et les pouvoirs publics.

 

Le 13 octobre 2015

Eglise catholique : Père Luc Mellet, M. Jean-Luc Thirion
 Eglise protestante unie de Nîmes : Pasteur Jean-François Breyne, Mme Jacqueline Dom
 Eglise protestante réformée évangélique : Pasteur Denis Schneller
 Eglise évangélique libre : Pasteur Christian Huy
 Assemblée protestante évangélique : Pasteur Frédéric Soriano
 Assemblée chrétienne de Nîmes : Pasteur Pascal Ollive
 Armée du salut : Officier Daniel Alègre
 Eglise adventiste du 7ème jour : Pasteur Frédéric Fourgassié
 Eglise copte-orthodoxe : Père Abel Nicodème

» Vers le communiqué de Mgr Wattebled, évêque de Nîmes : «Pour l'accueil de réfugiés dans le diocèse»   



[1] Cf. « Les églises et l’immigration » Déclaration du CNEC, 12 octobre 2010

[2] Cf. « Accueil des migrants : tous appelés à agir » Déclaration de la CEF du 7 septembre

[3] Cf. « Déclaration : Tu aimeras l’émigré comme toi-même » du 8 septembre 2015